Mam_Dieu_couvDIEU EN PERSONNE

Marc-Antoine MATHIEU

L'idée de cet album est intéressante. Que se passerait-il si Dieu venait personnellement (?) parmi les hommes, prêt à répondre à leurs interrogations?

Le Grand Inquisiteur

C'est un peu la même question que celle posée par DOSTOIEVSKI dans Les Frères Karamazov (dans le fameux chapitre intitulé "Le Grand Inquisiteur"), mais transposée dans notre postmodernité.

Chez Dostoïevski, c'est le Christ qui est revenu sur terre et qui est aussitôt emprisonné et condamné à mort pour avoir laissé aux hommes la liberté en résistant aux tentations du Malin qui lui offre de régner par le miracle, le mystère, et l'autorité. Mais les hommes n'ont rien à faire de cette liberté: ils veulent la sécurité et sont prêts à manger dans la main de qui la leur garantira. L'Eglise leur a offert ce bonheur, et l'Inquisiteur ne peut que condamner celui qui vient apporter le malheur d'être libre et intelligent.

Bavardage et postmodernité

Chez Marc-Antoine Mathieu, Dieu s'incarne, il parle juste, mais personne n'a rien à faire de ce qu'il dit, si ce n'est pour faire tourner la machine à remplir le vide de l'existence par de la parole creuse mais si assourdissante, relayée par tous les médias, qu'à parler de Dieu on n'entend plus ce qu'il dit.

mam_Dieu_en_personne

Inutile de proclamer "Dieu est mort" puisque, passé à la moulinette comme le lapin blanc jeté en pâture aux "scients" dans La Grande Beuverie de René DAUMAL (à lire et à relire!), Dieu déclenche des moulins à paroles qui parlent pour parler. Il devient objet de bavardage comme le serait un match de foot: Thierry et Didier sont d'ailleurs au rendez-vous, et ce qu'ils disent n'est pas plus creux que les discours pontifiants et autosatisfaits des spécialistes de tout, et surtout de leur nombril.

En fait ce n'est plus la liberté que l'homme postmoderne redoute, mais l'ennui, au point que même si Dieu n'était pas venu, on pourrait encore bavarder de sa non venue! De premier moteur du monde il devient le déclencheur d'une logorrhée inépuisable et hypnotique.

mam_Dieu_en_personne_001

Ce Dieu en Personne de Marc-Antoine Mathieu est vraiment très malin, et un peu difficile d'accès. Il risque d'être plus acheté et discuté que lu, et c'est cela qui est un peu gênant, puisque dans ce cas-là, il n'aura été qu'une énième machine à tromper l'ennui. La dernière page est d'ailleurs à cet égard bien équivoque! Espérons qu'on en parlera plus qu'on ne bavardera à son sujet.

En tout cas, le dessin est à la hauteur de ce l'on savait déjà: Marc-Antoine Mathieu ne choisit jamais la facilité. Varier les plans sur des dizaines de gens qui parlent est un gros défi, relevé avec brio, aucune planche n'étant le clone d'une autre.